DIGITAL, ASSURANCE, GAFA, la Guerre de Troie n’aura pas lieu.

 

Le Digital modifie en profondeur l’écosystème des services financiers. De nombreux observateurs ou acteurs de l’assurance parient sur les risques d’invasion, et voient dans les GAFA (Google Amazon Facebook Apple) une menace sérieuse pour leurs activités. D’autres modèrent le propos et pensent que : « la Guerre de Troie n’aura pas lieu ».

Sur les risques d’invasion, quelques éléments factuels. La puissance financière des GAFA ? Le PIB des GAFA (+/- US€ 300 Milliards) est équivalent à celui du Danemark. La croissance des GAFA reste supérieure à la Chine (+12% vs 9%). La capacité d’innovation des GAFA se dénote dans des budgets de R et D supérieurs à ceux de n’importe quelle société d’assurance traditionnelle. La gouvernance est également bouleversée, avec un management « pirate ». Face à la révolution des usages, un mode de management « agile » adapté à notre époque de « disruption », ou comment faire en un temps limité ce que l’on faisait auparavant de manière plus séquencielle (projets en phases d’avant-projet, d’alpha, de béta test…). Et Last but not least, la maîtrise de la donnée, ce fameux Big Data, sésame des nouvelles organisations et parcours clients. Capacité rêvée de suivre, et modéliser l’ensemble des comportements et donc de prédire à la perfection les profils (de risque) de consommateurs d’assurance. Ces nouveaux entrants viendraient-ils manger le pain des assureurs traditionnels, en ne laissant à l’assureur que la seule activité risquée : le portage du risque. La marge de distribution étant laissée à ces acteurs externes.

Face à la menace, quelle attitude adopter ?

  • En un, la Peur panique : « Les barbares sont à nos portes. Au secours ! »
  • En deux, le Dédain : « Nous avons connu l’arrivée d’autres barbares, d’autres nouveaux entrants… Ils passeront comme les autres. »
  • Et pour finir, l’Approche cartésienne : « Ne sombrons pas dans l’immédiateté, prenons du recul pour comprendre et évaluer la situation et s’interroger sur la réalité de la menace et son impact. »

Le choix de la troisième solution n’entraine qu’une série de questions complémentaires pour aborder le sujet avec discernement.  Qui sont les GAFA ? Quelles réussites ? Leur approche et leurs secrets de fabrique sont-ils duplicables ? Ont-ils une réelle volonté de conquête ? Sont-ils prêts à « Uberiser » l’assurance, et si oui par quel positionnement dans la chaine de valeur de l’assurance ?

Quelques éléments de réponse. Le management « agile » se répand dans les organisations (même dans les compagnies d’assurance les plus traditionnelles !). Les POC et les projets « jetables » se généralisent. Les organisations traditionnelles se réinventent avec un réel souci de focus client.  Les GAFA mettent en place des solutions de paiement, complément de leurs activités de retail. A l’exception de la tentative avortée d’un comparateur d’assurance Google en France, à ce stade aucune avancée majeure dans le secteur de l’assurance.  Quelles raisons ?  Complexité règlementaire ? Durée d’immobilisation du capital liée à la nature et à la durée des engagements. Ou de manière plus basique « c’est trop tôt, les GAFA ne seraient pas encore prêts ».

Le risque serait donc limité. Jouerait-on à se faire peur ? Ces craintes post-numériques ne seraient donc qu’un vaste rideau de fumée destiné à orienter les équipes vers une plus grande maîtrise des coûts et des objectifs purement financiers…

Mais, en fait, l’assurance traditionnelle n’est-elle pas déjà « Uberisée » ?

Que l’on songe au Direct qui en 20 ans a pris une part de marché de l’ordre de 4%, ou encore à la Bancassurance qui contrôle désormais + 60% de part de marché des assurances de personnes.

Donc : rien à craindre ?

Alors profitons-en car le service va s’améliorer ! Enfin le client au centre ? et Tout ca pour qui ?  Pour nous consommateurs !

Venez échanger sur ces sujets dans le cadre du Cercle LAB !  Nos clubs, Matinales, Formations et conférence sont conçues pour adresser ces sujets et apporter des premiers éléments de réponse.

Olivier Blandin – Président du Cabinet de Courtage ACCRMA – Directeur-Associé au Lab – Ancien Président d’HEC Assurance – Document du 27/10/2016 – © ACCRMA 2016

 

 

 

60290004_M_particulier

ASSURANCE POUR LES PARTICULIERS
Pour l’assurance de vos biens et de votre famille, venez découvrir nos offres modulables.

+ En savoir plus

ASSURANCE SANTÉ
Pour une assurance complémentaire santé adaptée à vos attentes (Soins courants, Hospitalisation, dentaire, optique), venez découvrir nos offres modulaires, adaptée à vos besoins et à votre budget.

+ En savoir plus

ASSURANCE POUR LES PROFESSIONNELS ET LES ENTREPRISES
Artisans, Commerçants, Professions libérales, chefs d’entreprise, vos besoins d’assurance convergent pour une bonne protection des biens et personnes affectés à votre activité.

+ En savoir plus

Vous êtes étudiant et prévoyez un séjour à l’étranger

+ En savoir plus

Vous souhaitez venir en France et obtenir une couverture santé (jusqu’à 1 an renouvelable)

+ En savoir plus

Vous souhaitez faire venir vos proches en France et les faire bénéficier d’une couverture santé (jusqu’à 3 mois)

+ En savoir plus